Visite chez Macron/Pourquoi Ouattara doit nous éviter le scénario malien (tensions) avec le Burkina-Faso

Dans le contexte actuel on peut soutenir que c’est la France [en déclin] qui a le plus besoin de la Côte-d’Ivoire. Mais, cet intérêt de la France pour la Côte-d’Ivoire ne doit pas couper Abidjan des pays frères, des peuples frères, que sont nos voisins directs tels que la Guinée, le Mali ou le Burkina-Faso. La maxime est bien connue « pour régner il faut diviser ». C’est ainsi que des frontières farfelues et fantaisistes tracées par des colons, ont durablement affaibli nos pays. SK

(…)

A mon humble avis, le Président Ouattara devrait éviter de s’affubler de la couronne usurpée d’empereur de l’Afrique de l’ouest et se concentrer davantage sur la Côte d’Ivoire qui a de nombreux et énormes défis à relever.

Cela est d’autant plus raisonnable qu’il n’est pas le Président en exercice de la Cedeao.

Après l’amère expérience de la crise entre notre pays et le voisin malien, conséquence de l’hostilité dont fit montre le Président Ouattara contre la transition militaire dans ce pays frère, hostilité jamais égalée par aucun de ses pairs ouest-africains, il devrait désormais se faire discret et éviter d’ouvrir d’autres fronts. Cela pourrait certes lui valoir le désamour du maître gaulois, mais lui vaudra en contrepartie l’amour de ses compatriotes africains. Et à la Côte d’Ivoire, la paix avec ses voisins (…)

Jacques Roger S.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire