Les sages-femmes de la Bagoué renforcent leurs capacités de vaccination contre le covid-19

Les sages-femmes, des trois départements de la Bagoué ont bénéficié d’un atelier de renforcement de capacités sur la vaccination des femmes enceintes et allaitantes contre le covid 19, à l’initiative du pharmacien de région, Doféré Koné.

Cette séance vise à renforcer la prévention contre le covid-19 chez les femmes enceintes et allaitantes et aussi une meilleure prise en charge, selon M. Koné.

Le coordonnateur du programme élargi de vaccination, Kamaté Baba a expliqué que la spécificité chez les femmes enceintes et les femmes allaitantes est qu’elles doivent recevoir l’administration exclusive de «ARN messager (Pfizer) ».

Pour les cibles qui auraient fait une infection à SARS-CoV-2, elles doivent attendre six mois après, pour recevoir une dose unique de Pfizer pour achever la primovaccination. Il est aussi autorisé de faire la co-administration des vaccins de Covid-19 et d’autres vaccins pendant la grossesse ou l’allaitement.

Le directeur départemental du district sanitaire de Boundiali, Koudou O. Jules, a exhorté lors de cette formation, mardi 17 janvier, les sages-femmes à mettre en application les instructions reçues et travailler dans l’intérêt supérieur de la Nation en vue d’atteindre l’objectif des 70% de la population ivoirienne protégée contre la Covid-19 avant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023.

(AIP)

yy/tad/ask

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire