Côte-d’Ivoire – Wattao et sa police judiciaire (documents)

Abidjan par Hervé Coulibaly avec G.D.A.| Connectionivoirienne.net…

Alors qu’Alassane Ouattara et presque tout le gotha politico-affairiste ivoirien se retrouve à Paris en « visite d’État », et que des morts sont dits votants en Côte-d’Ivoire, des pratiques « moyenâgeuses » sorties tout-droit des anciennes zones rebelles, prolifèrent toujours en toute impunité à Abidjan, capitale économique de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Qui gouverne réellement la Côte-d’Ivoire depuis le 11 avril 2011 dernier ? Qui fait la Loi ? Qui fait la police ? Qui fait la gendarmerie ? Qui fait la justice ? Qui tient l’état major de l’armée ? Qui dirige le ministère de la défense ? Qui tient la sécurité intérieure ? Une série de questions auxquelles aucune autorité ivoirienne de l’heure, ne pourra vous apporter des réponses précises. Tellement, la loi du plus en armes est devenue la règle dans ce pays. Et, ce ne sont pas les déclarations d’un Alassane Ouattara devant le patronnât français [MEDEF], qui y changeront grand-chose. La réalité contredit l’assurance affichée par les autorités ivoiriennes à Paris et à Addis-Abeba.

Ces quatre documents d’une serie, que nous avons décidés de rendre public parlent pour eux-mêmes. L’ex chef rebelle Wattao, commandant militaire adjoint de la garde républicaine de Côte-d’Ivoire, seigneur de guerre de la zone économique d’Abidjan-sud [Y compris le port autonome, l’aéroport international, la SIR etc.], et des services du ministère de la sécurité en Côte-d’Ivoire sont directement impliqués dans la mascarade contenue dans ces documents. En effet, la police judiciaire illégale d’Issiaka Wattao présentée ici, répond selon nos informations, directement du ministère de la sécurité et de l’intérieur de Côte-d’Ivoire.

Tout ceci, au moment ou des rumeurs folles en tous genres envahissent la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Le président de la république est toujours absent du pays, pour des raisons médicales selon une certaine presse. D’autres sources proches de connectionivoirienne.net contactées cette matinée, le disent bien portant et au repos. Par contre, le premier ministre Soro Guillaume semble lui, aux abonnés absents depuis l’incendie des archives comptables et finances de la primature.

Un décryptage plus poussé suivra.

Abidjan par Hervé Coulibaly avec G.D.A.| Connectionivoirienne.net
……….


1

……….


2

………..


3

………..

Commentaires Facebook

Commentaires

Comments are closed.